Réaliser un jardin d’intérieur dans un terrarium

Si vous avez la main verte mais que vous ne possédez pas beaucoup d’espace, pourquoi ne pas créer votre propre jardin d’intérieur ? Nous nous intéressons ici à la création d’un vivarium afin que plantes et petits animaux se côtoient chez vous. Nous vous donnons quelques conseils et astuces pour réaliser ce projet d’envergure.

Créez votre terrarium de A à Z

La construction est simple et se présente en plusieurs étapes. La première chose à savoir est que les terrariums reproduisent le biotope naturel (l’habitat) de la plante ou de l’animal. Pour que plantes et animaux puissent coexister ensembles, il faut ainsi ne pas mélanger des espèces incompatibles.

Quel matériau choisir ?

Vous devrez choisir dans quel récipient il sera fait. En général, les terrariums sont en verre, mais ils peuvent également être en Plexiglas ou en bois. Cependant, pour pouvoir les contempler dans les meilleures conditions, le verre est le plus adapté. Les dimensions devront correspondre à votre projet. Nous ne pouvons que vous conseiller de planifier à l’avance vos jardins d’intérieur et de penser à tout : combien de terrariums, quelles espèces du même biotope seront ensembles, etc. Enfin, nettoyez bien le récipient avant de passer à l’étape suivante.

Ajoutez les bons éléments au fond du récipient

Les éléments que vous ajouterez au fond permettront le drainage artificiel de l’eau. Posez en premier des billes d’argile ou du gravier volcanique, puis placez du charbon (en miettes ou en morceaux de petites tailles). C’est ce que l’on appelle la couche de drainage : les plantes ne seront pas inondées par l’eau lorsque vous les arroserez. Enfin, ajoutez le terreau, en prenant soin de créer une pente : par exemple, 5cm à l’arrière et 2cm à l’avant, pour que les plantes situées à l’arrière soient bien vues lorsque l’on regarde votre création de face. Enfin, disposez à votre guise des éléments décoratifs !

Disposez les plantes sans surcharger votre composition

Placez les petites plantes à l’avant du récipient (ainsi que les mousses), et les plus grandes à l’arrière, afin de créer une composition où toutes les plantes pourront être admirées. Vous pourriez être tenté par mettre beaucoup de plantes, cependant ce n’est peut être pas la meilleure idée !

Il ne reste plus que les animaux !

Attendez quelques jours afin que l’environnement créé puisse se stabiliser. Une fois cela fait, vous pourrez ajouter les animaux adéquats, par exemple des grenouilles pour un environnement tempéré, ou des reptiles pour un biotope sec et aride.

Site conseillé: http://www.zoomalia.com/animalerie/terrarium-meuble-c-93-1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *